Interview avec Michael Kaiser, ingénieur diplômé

Gestionnaire de produits Véhicules d'aéroport chez Rosenbauer

Retour

Interview avec Michael Kaiser, ingénieur diplômé

Gestionnaire de produits Véhicules d'aéroport chez Rosenbauer

M. Kaiser, en tant que gestionnaire de produits Véhicules d'aéroport, vous êtes le spécialiste des aéroports chez Rosenbauer Quelle a été votre expérience la plus marquante avec un PANTHER dans un aéroport ?

Sans aucun doute, l'entraînement avec un PANTHER sur place. En effet, cela m'a donné la chance de pouvoir faire moi-même l'expérience de comment il peut aider au mieux les équipes d'intervention dans les aéroports. Dans le cadre du développement du nouveau PANTHER, nous avons eu la possibilité de suivre pendant une semaine un « FireTraining », une formation de base en quelque sorte pour les pompiers des aéroports, à l'aéroport de Leipzig. C'était alors intéressant et en même temps impressionnant de voir à quelle vitesse tout doit se dérouler en cas d'urgence. La norme internationale en vigueur OACI prescrit que les pompiers des aéroports doivent se rendre à n'importe quel point du complexe en deux ou trois minutes maximum à compter du moment de l'alarme pour commencer l'extinction et ce à tout moment du jour ou de la nuit. Ici, chaque seconde compte – y compris se lever pendant la lui, mettre ses bottes jusqu'au trajet rapide vers les lieux de l'intervention avec le PANTHER. Au cours de l'entraînement à Leipzig, nous avons pu faire l'expérience de ce que cela signifie quand tous les gestes doivent être automatiques quand on n'a pas le temps de réfléchir au bouton qu'il faut enfoncer ou à l'interrupteur qu'il faut actionner. Ces impressions ont constitué une base importante pour nous pour le développement du nouveau PANTHER.

En quoi les exigences posées au nouveau PANTHER varient-elles dans les différents aéroports ?

Ces différences se révèlent en particulier en fonction des stratégies d'intervention des pompiers. Elles peuvent avoir des répercussions sur la configuration des véhicules en ce qui concerne les agents extincteurs. Il est alors important de savoir si le PANTHER est doté ou non à bord d'un système d'extinction au CO2, quelles quantités de poudre inerte sont transportées ou quels équipements devront encore être rangés dedans. La configuration de la cabine dépend elle aussi de la stratégie d'intervention. C'est ainsi qu'il y a des pompiers chez qui un PANTHER n'est piloté que par une seule personne – en commençant par rejoindre les lieux de l'intervention jusqu'à l'extinction. Dans d'autres aéroports, ce sont par contre trois ou quatre pompiers qui sont assis dans le PANTHER pour pouvoir intervenir immédiatement à l'intérieur de l'avion en cas d'urgence. Ces différentes stratégies ont des répercussion sur le PANTHER, en effet, un véhicule de base aussi identique que possible aux autres doit pouvoir répondre à toutes les exigences après avoir subi les modifications spécifiques du client.

De quoi êtes-vous particulièrement fier sur le nouveau PANTHER ?

Je suis avant tout fier de la manière dont ce nouveau véhicule a été développé : en intégrant le client et en impliquant fortement quasiment toute l'équipe de Rosenbauer. C'est ainsi que nous avons pu garantir que toutes les exigences seraient effectivement prises en compte. On le remarque certainement le plus dans la cabine. Le panneau de commande à touches étroit plus clair permet un pilotage intuitif du PANTHER tout en offrant en même temps un vue optimale sur l'extérieur dans pratiquement toutes les directions. Le concept d'aménagement de l'espace entièrement retravaillé avec un nouveau design intérieur semble relativement « spacieux ». Dans tous les cas, c'est cool d'être assis dans le nouveau PANTHER comme si on conduisait un mélange de camion et d'hélicoptère.

Que disent les pompiers des aéroports de nouveau PANTHER ?

Les commentaires que nous avons reçus jusqu'à présent sur le nouveau PANTHER sont très positifs et en partie même très enthousiastes. Les pompiers des aéroports ont la sensation que toutes leurs remarques et tous leurs souhaits qu'ils ont exprimés dans une enquête spécifique menée par Rosenbauer ont été pris en compte. De leur point de vue, le nouveau PANTHER n'est pas un véhicule adapté aux interventions dans les aéroports mais un véhicule de pompiers taillé sur mesure sur leurs besoins. Poser les jalons pour une nouvelle génération de véhicules SSLIA avec des nouveautés et des innovations.