Simulateurs

Sûr dans toutes les situations d'intervention

Conduire un camion de pompier en toute sécurité en cas d'intervention constitue une haute performance mentale et physique. Pour pouvoir se préparer au mieux à ces défis, Rosenbauer propose le simulateur tactique PANTHER pour les interventions sur les aéroports ainsi que le simulateur ERDS – Emergeny Response Driving Simulator – pour les sorties sur la voie publique.

Avec ces deux simulateurs, les pompiers se voient proposer un entraînement réaliste, économique et sans risque pour pouvoir préparer leurs équipes d'intervention à leur tâche exigeante.

 

Les deux simulateurs peuvent être loués ou achetés.
Pour de plus amples informations, les demander ici.

 

Des arguments convaincants

  • Augmentation de l'efficacité de l'entraînement
  • Frais d'entraînement réduits
  • Protège l'environnement
  • Grande variété de scénarios
  • Capacité d'analyse (flying eye)

Simulateur tactique PANTHER

Même si les accidents aériens sont rares sur un aéroport, les pompiers sur place doivent cependant être prêt à intervenir. Les délais d'intervention sont très courts si bien qu'en cas d'urgence tous les gestes doivent être parfaitement entraînés car on n'a pas le temps de réfléchir. L'équipage d'un véhicule incendie aéroportuaire doit pouvoir utiliser son équipement de manière intuitive. Un entraînement long et répété est ici indispensable. Afin d'augmenter l'efficacité d'une telle formation et diminuer en même temps ses coûts, Rosenbauer a développé le simulateur tactique PANTHER. Il permet d'entraîner des situations d'intervention qui ne peuvent jamais être reproduites dans l'entraînement réel – comme par exemple les interventions avec des additifs de mousse.

Entraînement pour les interventions sur les aéroports

 

Dans le simulateur tactique PANTHER, les participants s'entraînent d'une part à la manipulation de leurs véhicules techniquement élaborés et d'autre part à la tactique d'intervention dans leur aéroport précis. Le simulateur peut être programmé de manière à ce que l'ensemble de la circulation soit intégrée au champ déroulant. Une flotte d'avions entière peut également participer à l'intervention virtuelle.


L'ensemble de l'exercice est alors dirigé et surveillé par des entraîneurs. Grâce à la possibilité d'enregistrer l'entraînement et de le regarder ensuite en perspective à vol d'oiseau, Rosenbauer a créé un nouvelle forme encore inédite de l'évaluation et de l'évaluation. Les exercices faits sur le simulateur de ménagent pas seulement le budget alloué à l'entraînement mais aussi l'environnement étant donné que l'on n'a pas besoin d'eau, de mousse, de carburant ni de gaz pour la formation.

ERDS – Emergency Response Driving Simulator

Il n'existe pas d'entraînement réaliste pour les sorties d'urgence sur la voie publique. Les sorties d'intervention d'essai sont interdites. Ainsi, le test ultime pour le conducteur de véhicule d'intervention est toujours la situation critique réelle.

Avec le simulateur ERDS, il s'exerce à bien se comporter dans les situations critiques qui ne peuvent pas être mises en scène en réalité en raison des dangers qu'elles représentent. De telles situations critiques sont par exemple :

  • un cycliste qui grille un feu rouge
  • un piéton qui n'entend pas la sirène parce qu'il porte des écouteurs
  • un véhicule automobile qui coupe soudainement la voie

S'entraîner aux situations critiques

 

La copie fidèle à l'original d'une cabine de camion est montée sur une plateforme de mouvement. Les situations au cours desquelles le comportement du conducteur change peuvent ainsi être réalisées et vécues. Les images de rues et de routes - peut importe que ce soit à la campagne ou en ville – apparaissent par projection sur le pare-brise et les vitres latérales. Les logiciels permettent de constituer différents scénarios individuels pour le conducteur.

On peut ainsi simuler les conditions météorologiques, les états des routes et d'autres situations de la circulation différentes fidèles à la réalité.